Malawi : escapade au Malawi

Retour en Afrique sur cette terre si chère à mes yeux. Quel bonheur ! (Et en plus ce voyage va m’éviter une bonne partie de la coupe de l’Euro 2016…encore mieux!). Je retrouve mon groupe à l’aéroport et nous embarquons sur Ethiopian Airlines prêts à vivre de nouvelles aventures.

Après 10h de vol, nous sommes accueillis à Lilongwe pas Chris, notre guide, pour un briefing sur le circuit autour d’un petit verre d’Amarula. Nous profitons d’une bonne nuit de sommeil bien méritée à l’hôtel Korea Garden lodge.

Il n’y a pas d’heure pour les braves… nous partons tôt pour une petite incursion en Zambie, dans le parc de South Luangwa. 9000 km² de savane à la végétation très variée s’offrent à nous. Une multitude d’animaux peuple le parc. Les troupeaux d’impalas côtoient ceux des pukus, l’une des proies favorites des léopards, très présents dans le parc. Nous aurons la chance d’en voir trois au cours de notre séjour dans de très bonnes conditions. Le soir nous assistons au coucher du soleil dans le parc en compagnie des Ibis sacrés, des cigognes à bec ouvert,  des grues royales et bien d’autres oiseaux qui entament un ballet autour de nous alors que le soleil, comme une boule de feu, s’éteint doucement au loin laissant la place à une nuit étoilée où les prédateurs se mettent en chasse.

Nous reprenons le 4X4 pour un safari nocturne à la recherche des yeux qui nous fixent. Certains animaux s’immobilisent à notre passage, surtout les timides koudous. D’autres, en revanche, ne sont pas perturbés ; nous en profitons pour suivre la course d’une hyène pendant un long moment avant de retourner au campement situé à l’orée du parc, en bordure de rivière.

Nous quittons les forêts d’eben, de mopane et les figuiers sauvages du parc pour un paysage de collines rougeoyantes parsemé de petites huttes rondes et finissons sur les rives du lac Malawi à Senga Bay. Nous rencontrons Mike, qui nous fait visiter son village. Nous découvrons avec émerveillement le four à brique, le marché et le séchage du poisson au retour de la pêche. Nous sommes bientôt rejoints par les enfants du village qui n’ont de cesse de nous demander de les prendre en photos, nous nous prêtons au jeu avec beaucoup d’amusement.

En route pour le Mont Mulanje ! Plus nous avançons dans notre voyage et plus nous prenons conscience de toute la diversité des paysages qu’offre le Malawi. Les hautes herbes jaunies laissent bientôt la place aux plantations de thé d’un vert tendre avec en arrière plan le majestueux Mont Mulanje.

Nous débutons notre randonnée au milieu d’une végétation luxuriante. Nous constituons deux groupes afin que chacun puisse profiter au mieux de la balade. Après une montée sans trop de difficultés nous engloutissons un pique-nique bien mérité sur des rochers le long d’une belle cascade et redescendons à l’ombre des bosquets de protéas et de sental… Une explosion de douces odeurs boisées.

Nouveau changement de décor ! Nous plantons notre camp au milieu des baobabs tout à côté du parc national de Liwonde (digital detox assurée car il n’y a pas d’électricité). Après une partie de pétanque endiablée, la chaleur étant moins forte, nous partons en safari dans le parc. De belles silhouettes de cobs, d’éléphants, de buffles et de bien d’autres se détachent d’un paysage très graphique fait de palmiers Ilala, de lianes pithon, d’euphorbes et de baobabs.

Une nouvelle fois, nous assistons à un merveilleux coucher de soleil qui va progressivement de l’orange au pourpre puis au bleu gris pour plonger dans un ciel étoilé, l’occasion de réviser nos constellations!

DSC_0075 (2)

Après un tour en bateau sur la rivière Chire à la recherche des ombrettes, des martins pêcheurs pies et malachites ou encore des aigrettes voltigeant au-dessus des hippopotames et des crocodiles, nous quittons nos amis pêcheurs pour la dernière étape de notre périple : Cap Maclear. Nous arrivons à notre petit hôtel de charme caché entre le village et le lac Malawi.

Avec ses 580 km de long et 80 Km de large, le lac Malawi nous donne le sentiment d’être en bord de mer. Nous embarquons sur un petit bateau en direction de l’île de Thumbi pour admirer les poissons multicolores qui peuplent les eaux et nous enchaînons par un succulent barbecue de poisson grillés sur les rochers. Un vrai régal aussi bien pour nos yeux que pour nos papilles. A notre retour à l’hôtel nous rejoignons le centre de Sinthana, projet porté par nos hôtes Martine et Chris. Le centre accueille au sein de l’école 100 enfants, a ouvert une bibliothèque, créé un jardin destiné à la permaculture et est devenu en quelques années un soutien important pour les gens du village. Les sourires et les cris de joie des enfants qui nous entourent sont très émouvants, nous trouvons toutes sortes de grimaces et de blagues pour faciliter l’échange avec eux, les parents se joignant à nous avec toujours un regard bienveillant.

Toutes ces belles rencontres ne rendent le départ que plus difficile… Mais peut-être vous ai-je donné envie de partir à votre tour à la découverte de ce très beau pays encore éloigné des foules de visiteurs. Alors profitez-en et vous ne serez pas déçus !

 Gwendolyn .

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :