Ouzbékistan, retour d’expérience…

Pays de 450 000 km2 (80% de la France), l’Ouzbékistan est, avec ses 31 millions d’habitants, le plus peuplé d’Asie Centrale. On y trouve un peuple composite à 70% Ouzbek au milieu d’innombrables populations (russe, khyrghize, tadjik, turkmène, kazakh…).

Bordé au Nord et au Sud des fleuves Amou et Syr Daria, l’Ouzbékistan est en quelque sorte une Mésopotamie que l’URSS a exploitée en détournant ces fleuves pour accroître  outrancièrement la production de coton au détriment … de la mer d’Aral.
Le document ci-dessous parle de lui-même… :

mer d'aral (1)

Cette terre est par définition un lieu de passage, d’échanges, de conquête. On ne compte pas les invasions, les destructions, les reconstructions des Achéménides au VIe siècle avant notre ère jusqu’à l’Union Soviétique au XXe siècle, en passant par Alexandre le Grand ou Gengis Khan… A chaque fois, l’Ouzbékistan est rené de ses cendres pour laisser à notre admiration un fabuleux patrimoine !

Aller en Ouzbékistan, c’est un peu remonter le temps et se retrouver immergé dans l’univers de la Route de la Soie ! Les noms mythiques de ces étapes caravanières sonnent aux oreilles : Khiva, Boukhara, Samarcande mais aussi Kunya Urgench, ancienne capitale du Khorezm, qui par décision arbitraire de Staline, a été sortie d’Ouzbékistan et se retrouve absurdement située à l’extrême nord du Turkménistan, juste à la frontière…

Autant de sites d’exception inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO

Khiva

 

 

 

Boukhara

 

 

Samarcande

 

 

Kunya Urgench

 

 

L’Ouzbékistan, c’est aussi Tamerlan, l’un des plus grands conquérants de tous les temps. Samarcande fut la capitale de son empire mais c’est à Shakhrisabz, inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO, que nous trouverons sa ville natale…

 

 

L’Ouzbékistan, c’est encore de vaste étendues verdoyantes propices à l’agriculture mais aussi des paysages de montagnes où il est rafraîchissant de faire une halte et d’y effectuer de belles et douces randonnées…

 

 

 

La Route de la Soie ! On la lit sur les murs des mosquées, des madrassas, des mausolées, des minarets… On la palpe de ses mains lorsqu’on caresse les céramiques, les soies, les cotonnades traditionnelles élaborées avec le même talent technique qu’autrefois…

voyage-ouzbekistan-valleedelaferghana-risthan-ceramiste (5)

voyage-ouzbekistan-vallee-ferghana-fabrique-de-soie-yodgorlik (15) - Copie

On la dévore des yeux en contemplant les magnifiques miniatures reproduites minutieusement selon les techniques savantes de toujours !

P1230625

Tant de merveilles peuvent se découvrir en toute sécurité au sein d’une population accueillante et tolérante. Il règne ici une laïcité de bon aloi qui est un démenti à la réputation un peu rapide que peuvent avoir les pays en « stan »…

Pour découvrir l’Ouzbékistan avec l’ensemble de ses sites majeurs mais aussi des lieux insolites qui permettront d’avoir une vision plus riche du pays, un parcours de 18 jours est idéal. Dans un tel pays, on passerait à côté de bien des choses sans un bon guide, associant une vaste culture et un savoir-faire pédagogique. C’est la raison pour laquelle, j’ai choisi Mansour pour vous faire découvrir l’Ouzbékistan !

 

Notre nouveau voyage de 18 jours :

OUZBEKISTAN_A351

 

Hervé TRIBOT LA SPIERE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :